Le Retour…Ou pas

Préparez votre retour

Prévoir son retour est une étape importante, à bien anticiper pour le vivre sereinement .

Voici les points clé pour gérer son retour après une année sabbatique :

  • Anticiper le retour dans son entreprise : en effet même si la loi dit que vous reviendrez sur le même poste, au même salaire et avec le même job, il est conseillé de rester en contact ou au moins reprendre contact quelques mois avant le retour avec votre entreprise afin de montrer que vous souhaitez rentrer, être compté dans les effectifs , que votre manager pense à vous et que votre poste soit disponible au moment où vous rentrez. C’est aussi un occasion pour changer de poste ou avoir de nouvelle responsabilités, donc saisissez votre chance !
    conge sabbatique, année sabbatique, sabatique, conge sans solde, tour du monde, mini retraite, blog, voyage, budget, experience, temoignages, idees, idee, bakpacker
  • Gérer le logement : si vous aviez un logement qui est loué pendant votre absence , prévenir les locataires / amis dans le logement pour indiquer votre date de retour ou faire des recherches dans le cas d’un nouveau logement

conge sabbatique, année sabbatique, sabatique, conge sans solde, tour du monde, mini retraite, blog, voyage, budget, experience, temoignages, idees, idee, bakpacker

  1. Gérer un déménagement / clôture garde meuble : dans le cas où vous avez mis des affaires à stocker chez des amis ou en garde meuble et que vous devez gérer un déménagement, prévoyez de contacter les amis ou l’agence de déménagement pour que votre date de retour soit bookée et le déménagement géré !

conge sabbatique, année sabbatique, sabatique, conge sans solde, tour du monde, mini retraite, blog, voyage, budget, experience, temoignages, idees, idee, bakpacker

  • Reprise des contrats et abonnements : sans rentrer dans le détail … reprendre vos contrats d’internet, téléphonie et autres contrats pour votre ré-installation ! 🙂

conge sabbatique, année sabbatique, sabatique, conge sans solde, tour du monde, mini retraite, blog, voyage, budget, experience, temoignages, idees, idee, bakpacker

Ou décidez de changer de vie

Prendre un congé sabbatique est aussi l’occasion de changer de vie. Cela peut être prévu dès le départ ou vous pouvez aussi avoir un coup de cœur une fois sur place.
Nous concernant, nous sommes vraiment tombés amoureux de Sydney et nous avons finalement décidé de nous y installer. La décision n’a pas été facile à prendre car on a du démissionner de notre entreprise avec qui cela se passait très bien, repartir de zéro, sans visa, loin de notre famille et nos amis. Mais on a qu’une vie et on ne voulait pas regretter de ne pas avoir au moins essayé. On a vécu 6 premiers mois compliqués où on devait déménager très régulièrement, trouver du travail, un visa. On ne savait pas trop si on allait réussir à rester mais on s’est accroché et cela a fini par payer. J’ai trouvé une entreprise qui m’a sponsorisé ce qui a permis à Nathalie d’avoir un visa aussi et on a pu louer notre propre appartement à Manly beach 🙂

Nos conseils pour préparer un changement de vie :

  1. N’achetez pas votre billet retour : ne vous mettez pas une contrainte de date de retour, restez libre. Vous trouverez toujours des billets pas trop chers si besoin.
  2. Partez avec le moins de contraintes possibles : vendez toutes vos affaires. On avait 2 containers avec toutes nos affaires en France. On continue à les payer aujourd’hui pour rien mais on prévoit de revenir en France en vacances pour pouvoir les vider.
  3. Passez du temps dans les lieux où vous voulez vous installer. Il est important de vraiment se rendre compte de la ville ou vous souhaitez vous installer. Nous avons vécu 2 mois à Sydney avant de décider de rester y vivre.
  4. Scannez tous vos documents identités, diplômes, casé judiciaire, examens médicaux  etc … avant de partir. Vous en aurez besoin pour vos futurs visas.
  5. Prenez un visa vacances travail (Working Holiday Visa dans les pays éligibles) qui vous permettra d’avoir le droit de chercher du travail et de travailler. J’avais pris un Working Holiday Visa « au cas où » pour l’Australie. Et heureusement que je l’avais pris sinon je n’aurais jamais pu trouver un travail avec un visa touriste
  6. Avoir de l’argent disponible en plus de votre budget voyage : Si vous décidez de vous installer dans un nouveau pays à la fin de votre année sabbatique, vous ne trouverez pas immédiatement un travail, vous allez avoir de grosses dépenses pour vos visas, vous loger, vous équiper etc … Il est important d’avoir un petit matelas pour ne pas devoir abandonner trop tôt. je recommande au moins 6 mois de budget sans aucun revenu.
  7. Prévenez votre ancienne entreprise le plus tôt possible : même si vous êtes en congé sabbatique ou congé sans solde,  vous devez tout de même respecter votre délai de préavis. Il n’est pas professionnel de « planter » votre entreprise au dernier moment, et vous ne savez jamais, vous reviendrez peut être un jour !